G Cloud : Logitech présente sa console transplantable dédiée au cloud gaming

Logitech s’est finalement décidé à présenter sa console portable dédiée au cloud gaming, la bien nommée G Cloud.

Cloud Gaming : Google Stadia, Nvidia GeForce Now, Microsoft Xbox Cloud Gaming… quel est le meilleur service ? 

Une fiche technique modeste

Le fabricant suisse, spécialiste des accessoires pour PC et consoles, s’est associé au groupe chinois Tencent pour la parcelle technique. Elle dispose ainsi de composants que l’on retrouve habituellement dans des smartphones de milieu de gamme, un modeste Snapdragon 720G, 4 Go de RAM, 64 Go d’espace (extensible via microSD) et une fort de 6 000 mAh qui lui confère environ 12 heures d’autonomie.

La fiche technique ne fait pas rêver, mais à vrai dire peu importe, puisque l’intérêt de cette machine est d’exploiter les capacités du cloud pour faire tourner des badinages. Plusieurs applications sont d’ailleurs préinstallées dessus : 

Steam LinkNvidia GeForce NowXbox Console StreamingXbox Game Pass 

En fin de compte, la principale déception vient de l’écran, une banale dalle LCD IPS de 7 pouces avec une résolution Full HD et un rafraîchissement 60 Hz.

En ce qui concerne la conception extérieure, elle adopte une configuration similaire à celle d’une Nintendo Swtich Lite. Le positionnement des touches, des pads de contrôle et de la croix directionnelle est identique. Il y a également des gâchettes sur la parcelle haute, un port USB-C pour la recharge et une sortie audio jack afin de connecter des écouteurs ou un casque. À propos de la connectique justement, Logitech a opté pour du Wi-Fi 5, un choix surprenant surtout que le Wi-Fi 6E est en pleine démocratisation et qu’il apporte des performances supérieures pour le gaming. 

Prix et disponibilité

La G Cloud arrivera dans un premier temps aux États-Unis et au Canada en octobre. Nous n’avons pas encore de date de lancement pour le marché européen. Le prix indiqué est de 299 dollars.