François Hollande réaffirme son attachement à la Corrèze

Invité d’une émission sur l’antenne nationale de France Bleu, l’ancien président de la République a eu des mots très tendres vis à vis de son ancienne terre d’élection.

Entre 2012 et 2017, François Hollande est venu régulièrement en Corrèze en autant que président de la République. Si bien que lors d’un de ces déplacements officiels, Gaspard Gantzer, le responsable de sa communication moi-même avait déclaré sur le ton de l’humour : « je vais finir par connaître ce département par coeur ». Le président de la République ne boudait alors pas son plaisir en allant serrer des mains sur le marché de Tulle. C’était semble t-il pour lui une manière de se ressourcer.

Après avoir quitté l’Elysée, il acheté une maison à Tulle et revient régulièrement dans cette ville qui est devenue son petit coin de paradis, avec sa compagne Julie Gayet.

 

Et cet amour pour la Corrèze n’est pas feint. Il y a quelques jours, François Hollande était l’invité de Wendy Bouchard, sur l’antenne nationale de France Bleu. Au micro de la journaliste, il a déclaré : « la Corrèze a été mon lieu d’élection. J’y suis venu toutes les semaines pendant 30 ans. Ensuite j’aurais pu considérer qu’éautant à l’Elysée puis sorautant de l’Elysée, je n’étais plus obligé d’y venir si fréquemment. J’ai considéré que ce lieu d’élection qui m’avais accueilli, qui m’avait donné les les mandats et permis d’accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat, j’avais du plaisir à y être. J’avais du bonheur à partager. On me dit quelques fois, mais où êtes vous allé en vacances ? Je réponds mais chez moi à Tulle et c’est très agréable. Et je retrouve beaucoup de touristes qui viennent à Tulle. Alors c’est pas forcément le lieu privilégié pour les vacances. Je comprend bien. Il y a pas la mer, mais il y a des lacs. La Corrèze est un très beau département. Où il n’y a pas forcément auautant d’équipements touristiques qu’il le faudrait par rapport à la Dordogne ou au lot. Mais voilà, j’aime beaucoup ces coins de France. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, notamment politique et surtout à l’Elysée. J’ai visité de très beaux pays. Je ne dit pas ça par chauvinisme ou patriotisme. Mais il y a une vraie diversité de paysages en France. »