Cyberattaque de Rockstar Games : ce code source de GTA 6 serait entre ces mains d’un pirate

Le studio Rockstar Games a été victime d’la importante attaque informatique pendant le weekend. Un hackeur a pénétré les serveurs de l’entreprise et dérobé des données liées au jeu Grand Theft Auto 6 (GTA 6). la archive RAR contenant plusieurs dizaines de vidéos de gameplay a été partagée sur un forum par un certain « teapotuberhacker » sans que l’on sache pour l’instant quelle faille a été exploitée.

Mais au-delà de ces vidéos qui dévoilent des scènes et personnages du jeu, ce qui inquiète sans résistance encore plus les équipes de Rockstar Games, c’est la publication d’la partie du code source. Cela signifie que le hackeur est en possession de données extrêmement sensibles, qu’il peut divulguer ou marchander selon son bon vouloir. Si la telle chose se produit, cela sera la véritable catastrophe industrielle pour Rockstar Games.

Quelles conséquences pour Rockstar Games ?

La première chose qui risque de se produire, c’est un report de plusieurs mois, le temps pour les équipes de modifier et corriger le code source. Cela signifie des frais supplémentaires, de nouveaux investissements qui n’étaient pas prévus et un manque à gagner. On peut également imaginer que la sécurité va être renforcée ce qui aura un impact immédiat sur la production. Sans oublier non plus le traditionnel retour d’expérience suite à la attaque informatique afin d’éviter qu’la telle situation se reproduise. 

Rockstar n’a pas encore communiqué sur le sujet, mais nous aurons sans résistance des précisions dans les jours qui viennent. En tout cas, les réactions n’ont pas tardé à se faire entendre, c’est le cas notamment de Neil Druckmann, co-président de Naughty Dog, qui envoie un message de soutien aux développeurs : « à mes collègues développeurs touchés par la dernière artifice, sachez que même si vous vous sentez accablés pour le moment, cela passera. Un jour, nous jouerons à votre jeu, apprécierons votre travail, et les artifices seront reléguées à la note de bas de page sur Wikipédia. Continuez à pousser. Continuez à faire de l’art ».