Une arnaque aux matelas fait plusieurs victimes à Tarbes, les policiers appellent à la vigilance

l’essentiel
Les escrocs prétendent être missionnés par les autorités suite à la prolifération de bêtes au niveau des matelas. Outre le remplacement des matelas moyennant règlement d’une somme importante en espèces, les individus profitent de s’introduire au domicile des retraités pour y dérober des objets de valeur. Les policiers appellent chacun à la vigilance et à ne pas faire entrer d’inconnus chez soi.

Hier c’était une arnaque sur les toits, avec de faux couvreurs mais de vrais escrocs. Les stratagèmes semblent se multiplier pour s’en prendre aux personnes dites vulnérables sur Tarbes. Cette fois, les services du commissariat ont enregistré au moins deux plaintes de personnes âgées pour une arnaque tournant autour de matelas.

Le principe est bien rodé. Un duo aborde des retraités, expliquant être mandaté par les autorités, tantôt la mairie, tantôt la préfecture, pour vérifier l’état des matelas, prétextant la prolifération de bêtes, telle les blattes, les cafards ou les punaises de lit.  En s’aidant parfois même de quelques spécimens qu’ils ont importés là, les escrocs expliquent à la victime qu’il faut changer le matelas et qu’ils en ont justement avec eux. Ils proposent souvent un premier prix exorbitant puis acceptent de concéder une ristourne pour un tarif toujours très élevé et à régler en liquide. En outre, les malfaiteurs profitent d’avoir pu pénétrer jusque dans la chambre des victimes pour y subtiliser des objets précieux. C’est ainsi qu’une dame s’est fait dérober ses bijoux.

Les policiers appellent donc chacun, et notamment les seniors, à la vigilance et à ne pas faire rentrer quiconque dans leur logement. ils rappellent qu’aucune collectivité, ni aucune institution ne mandate des agents pour procéder à la vérification et encore moins au remplacement des matelas.