Toulouse : maladroit, le cambrioleur se blesse et laisse son sang dans deux appartements

l’essentiel
Un cambrioleur a été confondu par son ADN après s’être blessé deux fois au cours de cambriolages.

Le cambrioleur était semble-t-il bien maladroit et c’est ce qui l’a perdu. Au mois de novembre 2018 puis en janvier 2019 deux appartements situés au rez-de-chaussée, dans une même rue du quartier Saint-Aubin à Toulouse, ont été visités. À chaque fois, le cambrioleur forçait les volets pour s’introduire dans les lieux. Il faisait main basse sur toute sorte d’affaires : des équipements multimédias, des bijoux ou encore des vêtements.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de l’unité des atteintes aux biens de la Rive droite afin d’élucider ces effractions. Outre le mode opératoire similaire, le cambrioleur a laissé par deux fois sa « signature » sur les lieux de ses méfaits. Malhabile, il s’est blessé à chaque fois et a laissé son sang. Les enquêteurs ont recueilli ces traces et sont parvenus à identifier cet homme déjà défavorablement connu de la justice. Âgé de 33 ans, il a été placé en garde à vue ce mercredi afin de s’expliquer sur ces coïncidences. Peu coopératif, il a affirmé qu’il ne se souvenait pas avoir commis ces cambriolages. Il devrait être jugé ce vendredi par le tribunal correctionnel de Toulouse dans le cadre des comparutions immédiates.