Rieux-Volvestre : enquête ouverte pour « tentative d’assassinat »

l’essentiel
Arrêté l’homme soupçonné des tirs jeudi matin à Rieux-Volvestre a été hospitalisé. Les gendarmes poursuivent leur enquête ouverte par le parquet de Toulouse pour « tentative d’assassinat ».

Après l’arrestation par les gendarmes de l’antenne GIGN de Toulouse de l’individu qui jeudi matin a ouvert le feu sur un de ses voisins, à Rieux-Volvestre, le parquet près le tribunal judiciaire de Toulouse a ouvert une enquête pour « tentative d’assassinat ». Les enquêteurs de la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Muret ont été chargés des investigations.

Après son interpellation, l’état de santé du suspect a été jugé incompatible avec son placement en garde à vue. Au contraire le médecin du Samu 31, présent sur place, a proposé une hospitalisation d’office signée par la maire de la commune, Maryse Vezat.

Depuis malgré les soins en psychiatrie, cet ancien militaire, « un papi finalement très seul », confie une source proche de l’enquête, n’a pas pu être entendu par les enquêteurs. Cet homme entretenait des relations conflictuelles avec ses voisins. Pour l’instant, les investigations n’ont pas permis d’identifier l’origine du différend qui ne s’appuierait plus sur des tracas du quotidien que sur une querelle bien précise.

La victime, qui a été blessée par les plombs au niveau du crâne va aussi bien que possible même s’il est facile d’imaginer la peur de cet homme qui a quand même été visé par deux coups de fusil et qui a été blessé par des plombs.