le variant Delta est-il aussi contagieux que la variole ?

LA VÉRIFICATION – L’infectiologue Benjamin Davido a comparé la contagiosité du variant Delta à celle de la variole, responsable de quelque 300 millions de morts au XXe siècle. La comparaison tient-elle ?

LA QUESTION. La petite vérole – ou variole – court les livres d’histoire. Fléau redouté, elle grêlait le visage de pustules et tuait un malade sur cinq. Les historiens ont remonté sa trace jusqu’au IVe millénaire avant notre ère. La variole a fait environ 300 millions de morts au XXe siècle, soit davantage que tous les conflits armés. Cette maladie a été déclarée officiellement éradiquée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1980 grâce à un effort de vaccination dès la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Selon l’infectiologue Benjamin Davido, le variant Delta du Covid-19, qui inquiète les autorités sanitaires et fait peser sur nous la menace d’une quatrième vague, serait aussi contagieux que la variole. «On a ce fameux R0, la capacité d’un malade à contaminer d’autres individus, qui est entre 6 et 7, le chiffre que l’on connaît pour la variole», affirmait-il le 8 juillet dernier sur FranceInfo. Qu’en est-il ? Peut-on véritablement comparer deux maladies à 50 années d’écart ?

VÉRIFIONS. Certes, le R0 du variant Delta est aujourd’hui comparable à celui de la variole quand la maladie circulait encore dans les années 1970. Rappelons-le, en épidémiologie le «R0» est le taux de reproduction de base d’une infection. Il désigne le nombre de cas directement générés par un cas initial, soit le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous