la France est-elle le pays comptant le plus de personnes fragiles non vaccinées en Europe ?

LA VÉRIFICATION – Alors que l’Europe doit affronter une reprise épidémique, les députés LFI Coquerel et Ruffin assurent que la France fait partie des mauvais élèves en matière de vaccination des personnes à risque.

LA QUESTION. «Notre seule arme, c’est la vaccination», a martelé Jean Castex, interrogé mercredi 21 juillet au 13 heures de TF1. Alors que la France doit affronter une quatrième vague, encouragée par la propagation fulgurante du variant Delta, l’exécutif veut encourager la population à se rendre dans les centres de vaccination. Si 38 millions de Français ont reçu une première dose, «l’objectif est désormais d’atteindre 50 millions de primo-vaccinés fin août, a présenté le premier ministre. «Nous devons nous donner les moyens de maîtriser cette flambée épidémique», en accordant une attention particulière aux personnes dites «à risque». Cinq millions d’entre elles n’ont encore reçu aucune injection, d’après l’Assurance maladie. Un chiffre bien trop élevé, selon Éric Coquerel, député LFI en Seine-Saint-Denis (93), interrogé vendredi 23 juillet sur Europe 1. Selon lui, la France serait en 15ème position en matière de vaccination des patients fragiles, derrière l’Espagne, le Portugal et l’Irlande.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous