Incendie de Narbonne : le feu est circonscrit ce dimanche matin, 250 ha ravagés par les flammes

l’essentiel
L’incendie qui s’est déclaré samedi midi dans le massif de la Clape près de Narbonne est fixé ce dimanche matin. 480 pompiers sont restés mobilisés toute la nuit. Il n’y a eu aucune victime.

Le feu qui a ravagé une partie du massif de la Clape près de Narbonne samedi n’est pas encore éteint ce dimanche matin. Le feu est circonscrit : il est fixé c’est-à-dire qu’il ne progresse plus, a confirmé le Sdis de l’Aude à La Dépêche. 250 hectares de pinède ont été ravagés par les flammes, selon une estimation samedi soir. Le secteur difficile et parfois impossible d’accès à pied.

ud83dudd25Massif de la Clape.
u2705Le feu est circonscrit.
ud83dude92ud83dudea8ud83dude92Opération de traitement des lisières toute la nuit qui va durer toute la journée avec près de 220 SP de l’Aude et des SDIS venus en renfort.ud83dude92ud83dudea8ud83dude92
ud83dudc40Une surveillance active est en [email protected] @UdspAude @PompiersFR

— sdis11 (@SDIS11OFFICIEL) July 4, 2021

220 sapeurs-pompiers restent mobilisés sur le terrain ce dimanche matin. Ils vont traiter les lisières pour éviter une reprise du sinistre. Au plus fort du feu, 480 pompiers ont lutté contre les flammes. Les pompiers de l’Aude ont reçu des renforts de leurs collègues des Pyrénées-Orientales, de l’Hérault, de Haute-Garonne, de l’Ariège, du Tarn et des Bouches-du-Rhône. 

« Nous procédons à une surveillance active, dynamique que nous traitons avec les moyens matériels », a indiqué le commandant Laurent Couffignal sur BFMTV.

D’importants moyens aériens ont été mobilisés samedi pour lutter contre le feu qui gagnait du terrain entre le massif de la Clape et Gruissan : six Canadair, 3 Dash (avions bombardiers d’eau) et deux hélicoptères. Ils ont réalisé plus de 400 largages sur les massifs en feu; d’après le porte-parole de la Sécurité civile. À 7 heures ce matin, la décision de faire à nouveau les appareils n’avait pas encore été prise, nous a indiqué le Sdis de l’Aude.

Dans leur lutte contre le feu, les pompiers ont pu compter sur le retour des précipitations dans la nuit. Une pluie qui a été la bienvenue alors que la météo prévoit que la tramontane se lève ce dimanche. Elle pourrait souffler à 50/60 km/h. Le vent qui a changé plusieurs fois de direction a néanmoins compliqué la tâche des pompiers toute la journée de samedi.

170 évacuations, pas de blessés

Les 170 personnes évacuées ont toutes pu regagner leur lieu de vacances ou leur domicile en fin de soirée samedi. En cours de journée, 140 occupants d’un camping et une trentaine de riverains avaient dû partir précipitamment par mesure de sécurité. Les maisons, mobil-homes et tentes ont pu être préservées par les flammes.

Le Sdis de l’Aude précise dans un tweet que l’action des pompiers a permis de sauver 800 hectares de la proie des flammes. Ce dimanche matin, le passage du feu laisse des paysages noircis d’où s’échappent encore des fumées. « D’importants moyens resteront mobilisés tout le week-end », indique la préfecture de l’Aude sur son compte Twitter.

Aucun blessé n’est à déplorer à la suite de cet incendie. Un pompier s’est toutefois blessé à la cheville, selon le sous-préfet de Narbonne Rémi Recio.

A lire aussi :
DIAPORAMA. Narbonne-plage : retour sur l’incendie qui a ravagé le massif de la Clape

Une enquête sur l’origine du feu

La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer l’origine du feu qui est parti du massif de la Clape, samedi, peu avant midi. L’origine du sinistre n’est pas encore connue.

C’est le premier gros incendie de l’été dans le Sud de la France.