Féminicide : une femme tuée à l’arme blanche dans le Gard, le mari est mis en examen et incarcéré

l’essentiel
Un homme de 72 ans est soupçonné d’avoir mortellement blessé sa femme samedi 24 juillet à Vauvert, dans le Gard. Il a été mis en examen et incarcéré ce lundi 26 juillet.

Un homme de 72 ans, soupçonné d’avoir mortellement blessé par arme blanche sa femme samedi à Vauvert, dans le Gard, a été mis en examen lundi pour « meurtre sur conjoint » et écroué, a-t-on appris auprès du parquet de Nîmes.

A lire aussi :
Quinquagénaire retrouvée morte dans le Doubs « très probablement » un féminicide

Cette mère de famille, âgée d’une quarantaine d’années, a été poignardée à plusieurs reprises par son époux et père de ses trois enfants, devant l’adolescente du couple, dans le quartier populaire des Bosquets.

L’autopsie relève six coups de couteau

L’autopsie réalisée lundi matin au CHU de Nîmes relève six coups de couteau dont un mortel porté au niveau de l’abdomen, deux autres coups de couteau au dos et trois aux bras, a expliqué à l’AFP le vice-procureur Arnaud Massip qui évoque un contexte de jalousie.

A lire aussi :
Féminicide : une femme retrouvée morte dans sa voiture, son compagnon abattu par les gendarmes

Le septuagénaire, qui a reconnu les faits durant la garde à vue, n’avait aucun antécédent judiciaire, a précisé une source proche de l’enquête.

« On est dans un drame familial » 

« On est dans un drame familial, avec des enfants qui ont perdu leur mère et qui vont être privés de leur père », souligne sobrement Me Marc Roux, l’avocat du mis en cause, qui refuse d’en dire plus à ce stade.

A lire aussi :
Féminicides : cinq infos pour comprendre le phénomène

En 2020, 90 féminicides ont été officiellement recensés en France, contre 146 l’année précédente.