Choc frontal à Cizos dans les Hautes-Pyrénées: Une femme tuée et trois personnes en urgence absolue

l’essentiel
Un accident de la route, survenu ce jeudi à Cizos en milieu d’après-midi, a causé la mort d’une femme. Trois autres personnes sont évacuées en urgence absolue.

Le drame s’est noué ce jeudi après-midi sur la commune de Cizos, dans les Hautes-Pyrénées. Un choc frontal s’est produit vers 15h05 entre une voiture ( immatriculée 65) et un camping-car (immatriculé 33), causant le décès d’une femme de 78 ans, et blessant grièvement trois autres personnes, âgées de 78 à 89 ans.

Selon les témoins oculaires de l’accident, la Renault Clio qui circulait dans le sens Auch> Lannemezan, se serait brusquement déportée sur la gauche, avant de percuter frontalement un camping qui empruntait la voie de circulation inverse.

Sous le choc, le camping-car s’est renversé, la conductrice de la Clio est décédée. Près d’elle, le passager coincé dans la voiture accidentée a dû être désincarcéré par les  pompiers secouristes. Même sort pour le couple qui se trouvait à bord du camping-car.

Importants moyens

Pour secourir les trois victimes en urgence absolue et prendre en charge la victime mortellement blessée, d’importants moyens de secours sont actuellement engagés. Deux hélicoptères, le Choucas 09 et le Dragon 64 s’apprêtent à transférer la passagère du camping-car vers le CHU de Purpan, et le passager de la voiture vers le centre hospitalier de Pau. Le passager de la voiture est médicalisé par le Smur et les pompiers, va être transporté vers le centre hospitalier de Tarbes.

Les pompiers de Galan, Saint-Gaudens (31), Castelnau-Mgnoac, Lannemezan, et Boulogne-sur-Gesse (31) sont mobilisés sur l’accident, renforcés par le Samu de Lannemezan. La circulation aux abords de la zone est coupée à la circulation, et une déviation vers Mauléon-Magnoac a été mise en place par la gendarmerie afin de faciliter le travail des secouristes.

 » Nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes de l’accident », précise la gendarmerie.  » Mais un technicien équipé d’un drone est sur place, avec les techniciens en investigation criminelle », précise-t-on.

Sur place, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Tarbes indique que l’enquête en recherche des causes de l’accident a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Trie-sur-Baïse/Castelnau Magnoac.