« Cédric Jubillar est d’une telle nonchalance, ça m’écœure » : le témoignage d’Anne, une amie proche de Delphine

l’essentiel
Anne, une amie très proche de Delphine Jubillar, s’est confiée pour la première fois auprès du Parisien.

Anne, 44 ans, habitante de Cagnac-les-Mines et amie proche de Delphine Jubillar, a été auditionnée à cinq reprises par les enquêteurs au cours des derniers mois. Ce témoin numéro 1 a accepté de se confier au Parisien, ce mardi 6 juillet.

Anne explique avoir rencontré Delphine Jubillar par le biais de l’école maternelle, où étaient scolarisés leurs enfants. Avant d’ensuite faire la connaissance de Cédric, son mari. « Il avait mauvaise réputation. On le disait exubérant, excessif, etc », affirme-t-elle. « Contrairement à beaucoup d’autres, j’acceptais de le côtoyer quand j’invitais Delphine à la maison ».

Celle qui se décrit comme « une amie véritable » et « une confidente » de Delphine, raconte l’avoir soutenu dans son projet de séparation. « Le 15 décembre au matin, quelques heures avant sa disparition, nous avons bu un café ensemble à mon domicile », révèle-t-elle.

Lorsqu’elle apprend la disparition de son amie vers 5h30 du matin, Anne explique ne pas s’être alarmée tout de suite. « Delphine avait déjà quitté la maison, seule, sans prévenir personne, au cours de la Nuit des Étoiles, vers le 10 août. Et puis je me dis aussi, au fond de moi, qu’elle a pu partir retrouver son amoureux ». 

Elle révèle avoir ensuite contacté Cédric Jubillar aux alentours de 6 heures du matin. « Je lui ai envoyé un message très basique : « Est-ce que vous vous êtes disputés hier soir ? » Il me répond que non, que la soirée était cool… Ensuite, il me donne des détails sexuels d’une grande vulgarité qui ne concernent que lui et Delphine. En décalage total avec la situation », raconte-t-elle.

Cédric lui aurait ensuite affirmé : « J’ai grillé Delphine sur Instagram, elle a envoyé une photo d’elle à un mec… » « Ce qu’il dit n’est pas très clair et je n’ai pas alors la présence d’esprit de lui demander des détails », confie-t-elle.

Elle raconte avoir alors tenté de contacter l’amoureux de Delphine, qui lui répond qu’elle n’est pas avec lui. « Moi, je me démène et lui est d’une telle nonchalance… Du moins dans ses messages. Ça m’écœure », confie-t-elle à nos confrères. « J’ai seulement repris contact avec lui le 29 décembre pour lui demander des nouvelles des enfants. Sa réponse ne m’a pas donné envie de poursuivre et j’ai coupé les ponts depuis ce jour ».