Castres : trois morts dans un effroyable accident de la route impliquant un poids lourd

l’essentiel
Un effroyable accident de la route a coûté la vie à trois personnes ce vendredi dans le Tarn, à Castres.

Un effroyable accident qui a fait trois morts s’est produit ce vendredi midi sur la route départementale 622 entre Castres et Brassac. Le chauffeur d’un camion benne chargé de tout-venant qu’il était allé chercher dans une carrière du Sidobre, a perdu le contrôle de son véhicule en sortie de virage en rentrant sur le territoire de la commune de Castres. Il a dévié sa trajectoire sur la voie de gauche et percuté de plein fouet une voiture Citroën C4 qui arrivait en sens inverse.

La voiture s’est littéralement encastrée dans le poids lourd. Le camion a ainsi traîné sur près de 200 mètres le véhicule avant de défoncer le rail de sécurité sur le côté droit de la chaussée et de se coucher sur le côté au niveau du chemin de la croix du coq. La C4, complètement écrasée, a été projetée quelques mètres plus loin. À l’intérieur, deux personnes, un homme de 74 ans et une femme de 47 ans, un père et sa fille originaires du Calvados, en vacances dans de la famille sont décédées sur le coup.

La quinzaine de sapeurs-pompiers de Castres et Labruguière, intervenus sur place sous le commandement du lieutenant Jean-Michel Satgé, ont mis beaucoup de temps pour pouvoir sortir les corps enchevêtrés dans les tôles broyées.

Le choc a été d’une extrême violence. / Photo DDM Br.M.

Le chauffeur du camion, âgé de 40 ans, d’origine roumaine qui travaillait pour une entreprise de la région parisienne actuellement sur un chantier à Graulhet, était encore vivant mais dans un état désespéré à l’arrivée des secours. « Il était conscient et j’ai essayé de lui parler », confie un témoin, le premier arrivé sur les lieux de l’accident, encore sous le choc. Mais les médecins du Smur n’ont pas réussi à le sauver et il est décédé quelques minutes après leur arrivée. Les pompes funèbres sont venues chercher les corps en début d’après-midi.

De nombreux moyens de secours ont été dépêches sur place./ Photo DDM Br.M.

Les policiers du commissariat de Castres, présents en nombre sur place dont le commissaire Grégory Vuillermet, sont chargés de l’enquête pour déterminer les circonstances de ce drame. De nombreuses constatations ont été effectuées et le camion va subir des expertises techniques. Car selon des témoins, c’est la vitesse excessive qui a provoqué la perte de contrôle. Et il y avait de la fumée qui s’échappait des pneus à l’arrivée des pompiers. Le chauffeur allait-il trop vite délibérément dans cette descente ? A-t-il eu un problème de freins? A-t-il fait un malaise? L’enquête devra le déterminer. 

La circulation sur cet axe, qui relie la sous-préfecture tarnaise aux monts de Lacaune, a été coupée dans les deux sens durant l’intervention qui allait durer une partie de l’après-midi le temps de terminer les constatations pour les policiers et de relever le camion pour l’emporter. La police municipale de Castres s’est chargée de bloquer les accès et d’organiser les déviations. 

Le procureur de la République de Castres Chérif Chabbi s’est également déplacé sur les lieux de ce terrible accident.