Carcassonne. Des rodéos sauvages réprimés en ce début d’été

l’essentiel
Vendredi dernier, à Carcassonne, des PV ont été dressés pour des vitesses excessives en agglomération.

Les rodéos motorisés perturbent la vie des habitants et créent des dangers, y compris pour les participants, le phénomène prend de l’ampleur au cours de l’été. Aussi la police nationale met en place des opérations dédiées à la lutte contre ce phénomène sur Carcassonne », fait savoir la Direction départementale de la sécurité publique de l’Aude (DDSP 11).

Vendredi dernier, une opération a été menée entre 21 h et minuit sur le secteur de la zone Salvaza à Carcassonne où des courses sauvages « run » ont été signalées. 17 personnes et 12 véhicules ont été contrôlés. Quatre verbalisations ont été réalisées pour des vitesses excessives en agglomération. D’autres opérations vont avoir lieu dans les prochains jours. Par ailleurs, en collaboration avec les bailleurs sociaux, les saisies et enlèvements de deux roues vont se poursuivre dans les quartiers pour limiter les nuisances.

Rappelons que les participants à ces rodéos sauvages risquent d’une contravention jusqu’à des sanctions pénales lourdes : des amendes qui peuvent aller jusqu’à 15 000 € ou des peines de prison d’un an. Sanctions qui peuvent être doublées si l’infraction est commise en réunion, voire triplées si, en plus, les auteurs sont alcoolisés ou sous stupéfiants. Sans compter les mesures de suspension ou d’annulation du permis de conduire ainsi que la confiscation des véhicules, une peine automatique pour un « rodéo motorisé ».