autoriser les personnes mises à l’isolement à sortir deux heures par jour représente-t-il un risque élevé de transmission ?

LA VÉRIFICATION – Un isolement est sur le point d’être imposé aux personnes testées positives au Covid-19. Deux heures de sorties leur sont accordées, suscitant l’incompréhension de certains observateurs.

LA QUESTION. Les médias l’ont révélé mercredi, l’isolement obligatoire des personnes positives au Covid-19 est bien inclus dans l’avant-projet de loi qui prévoit notamment l’extension du passe sanitaire. Le texte prévoit une assignation à résidence d’une durée de dix jours, avec de possibles contrôles des forces de l’ordre sur le lieu du confinement enregistré.

Quelques mesures de liberté ont toutefois été accordées, dont une sortie quotidienne de deux heures, entre 10 heures et midi, ainsi que des aménagements concernant «la poursuite de la vie familiale», «la condition particulière des mineurs», ou encore le cas de personnes dont la sécurité serait menacée pendant leur isolement.

Le texte fait réagir sur les réseaux sociaux. Si certains ne comprennent pas pourquoi cette mesure arrive maintenant, d’autres s’interrogent sur le dispositif qui inclut deux heures de sortie : d’un point de vue sanitaire, est-il judicieux de laisser sortir des personnes positives au Covid-19, alors qu’une

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous