Au Royaume-Uni, 50 vaccinés parmi les 117 morts du variant Delta : est-ce préoccupant?

LA VÉRIFICATION – Les autorités britanniques ont publié des données concernant les décès causés outre-Manche par le variant indien du Covid-19, qui suscitent des inquiétudes sur les réseaux sociaux.

LA QUESTION. Après l’inquiétude – en réalité à ce jour infondée – concernant les contaminations de personnes vaccinées en Israël, voici que ce sont, au Royaume-Uni, les décès dus au mêmevariant Delta de personnes elles aussi vaccinées qui préoccupent de nombreux internautes. Dans les deux cas, on parle de deux pays parmi les plus avancés au monde en matière vaccinale, et que l’on prend par conséquent en modèle de ce qui pourrait arriver en France, ou ailleurs, dans les semaines ou les mois qui viennent.

Qu’en est-il? Les autorités britanniques ont révélé que 117 personnes étaient décédées outre-Manche du variant Delta, naguère appelé «indien». Or, parmi elles, 50 étaient complètement vaccinées (42,7% du total) et 20 primovaccinées (17,1%). Autrement dit, 59,8% des personnes décédées en raison du variant Delta avaient reçu au moins une dose de vaccin. Au vu de ces résultats, de nombreux internautes ont conclu que les vaccins contre le Covid-19 ne fonctionnaient pas ou, a minima, se sont interrogés

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous