Attaque au couteau en Seine-et-Marne : l’homme qui a permis l’arrestation de l’assaillant témoigne

l’essentiel
Témoin de l’attaque au couteau dans une boutique Bouygues Telecom en Seine-et-Marne, Mohammed n’a pas hésité à intervenir.

Mohammed est l’une des quatre personnes qui a permis l’arrestation de l’assaillant présumée de l’attaque au couteau qui s’est déroulé samedi 10 juillet en Seine-et-Marne dans une agence Bouygues Telecom. L’individu a tué un jeune homme de 18 ans, qui venait de « décrocher son baccalauréat » selon la procureure de la République, Laureline Peyrefitte. L’assaillant a fait une deuxième victime, grièvement blessée et âgée de seulement 20 ans. 

A lire aussi :
En Seine-et-Marne, un homme de 18 ans tué : ce que l’on sait de l’attaque au couteau qui s’est déroulée ce samedi

Alors qu’il était en train de faire ses courses dans la galerie marchande, ce commerçant de 37 ans a aperçu un attroupement. Il s’est alors approché et n’a pas hésité à intervenir lorsqu’il a vu un homme déambuler, un couteau ensanglanté à la main, qui tentait d’échapper à un policier.

« Il m’a volé mon argent »

« L’homme s’est retourné et m’a menacé avec un couteau. J’ai reculé », a-t-il témoigné, interrogé par BFMTV. « Je lui ai alors sauté dessus en lui mettant un coup de pied. Autour de moi, les gens ont pris des chaises et certains l’ont frappé avec. C’est à ce moment-là qu’on a réussi à le maîtriser ». Selon la procureure de la République, quatre personnes au total ont pu immobiliser l’assaillant. 

« Pour moi c’était naturel de faire quelque chose. Cela s’est fait tout seul, c’est l’instinct », a-t-il expliqué à nos confrères. Après l’interpellation de l’assaillant, Mohammed a pu échanger quelques mots avec lui. Le trentenaire questionne : « Pourquoi tu as fait ça ? » L’agresseur, âgé de 62 lui rétorque : « Il m’a volé mon argent ». Le sexagénaire a été placé en garde à vue pour homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire.