Aix-les-Bains : un policier en garde à vue pour agression sexuelle et séquestration

l’essentiel
Un policier du commissariat d’Aix-les-Bains a été placé en garde à vue pour agression sexuelle et séquestration. La victime présumée est une femme venue déposer une main courante un mois plus tôt.

Un gardien de la paix affecté à la nuit au commissariat d’Aix-les-Bains, en Savoie, a été interpellé et placé en garde à vue ce dimanche après-midi, comme le révèlent nos confrères du journal Le Parisien. Il est soupçonné d’avoir séquestré et agressé sexuellement une femme rencontrée lors d’un dépôt de main courante, il y a environ un mois.

D’après le témoignage de cette femme, lors du dépôt de main courante, le policier lui aurait proposé de convenir d’un rendez-vous pour se revoir ultérieurement. Lors de cette rencontre, fixée au samedi 3 juillet au soir, le fonctionnaire de police et la victime présumée se seraient alcoolisés avant que l’homme ne lui propose de le suivre à son domicile. Malgré son refus, il l’aurait emmenée de force dans sa cave, avant de la séquestrer, la frapper, et l’agresser sexuellement. 

La femme serait parvenue à s’enfuir en le frappant à la tête. Interpellé dimanche, le policier a été placé en garde à vue, toujours en cours ce mardi. D’après nos confrères du Parisien, il souffrait d’une plaie à la tête et présentait un taux d’alcool de 1,59, soit 3,2 g par litre de sang. Son domicile a été perquisitionné.